Grosse question ! Symétrique, bien-sur ! Pourquoi ? C’est ce que nous allons voir maintenant.

Il arrive souvent qu’on me demandes quel câble utiliser, qu’est-ce qui est le “mieux”, etc.

Dans cet article je vais essayer de répondre aux questions les plus courantes concernant les types de câblages possibles pour les signaux audio de faibles courants (c’est à dire pas les câbles reliant les amplis aux enceintes).

La qualité du câble ne suffit pas, savoir si la liaison est asymétrique (unbalanced) ou symétrique (balanced) est aussi extrêmement important !

Table Of Contents

Liaison audio asymétrique

Les liaisons audio asymétriques sont couramment utilisées dans la chaine audio analogique.

Souvent appelées liaisons asymétriques, unbalanced, ou TS, elles sont souvent utilisées dans les installations Hi-Fi et par les musiciens (câbles instruments). Il s’agit d’une liaison effectuée avec un câble audio qui contient deux fils seulement. Avec deux connexions donc (car deux fils).

Un câble ayant uniquement deux fils ne peut pas être utilisé pour une liaison symétrique !

Le plus souvent, les connecteur suivants sont utilisé dans des câbles asymétriques :

Connecteurs couramment utilisés pour les liaisons audio asymétriques

De gauche à droite: Un mini-Jack 3,5mm, une paire de RCA (Cinch) et un connecteur Jack Mono 6,35mm.

Tous les câbles RCA vers JACK Stéréo, JACK Mono vers JACK Mono, RCA vers RCA, etc.. sont des câbles asymétriques,dont le câblage est le suivant:

Câblage des Jack Mono et connecteurs RCA (Cinch)

Le mini-jack est stéréo, il a donc 3 connecteurs, comme illustré dans le schéma suivant :

Connexions des Jacks stéréo

Les câbles stéréo peuvent être confondus avec des câbles TRS (symétriques), car ils ont trois broches. En général le fabricant du câble Jack indique sur la fiche produit ou sur l’emballage s’il s’agit d’un câble TRS (Symétrique) ou Stéréo (Asymétrique).

Tu l’aura compris, tu peux donc reconnaitre un câble asymétrique au nombre de connecteurs qu’il a (2) !

Liaison audio symétrique

Les liaisons audio analogiques symétriques sont souvent utilisé dans l’audio pro. On les retrouves très souvent via des câbles avec des connecteurs XLR vers XLR, JACK TRS vers XLR, JACK TRS vers JACK TRS.

Connecteurs couramment utilisés pour les liaisons audio symétriques

De gauche à droite, un connecteur XLR mâle, un connecteur XLR femelle, et un Jack TRS mâle.

On reconnait à première vue un connecteur servant pour une liaison symétrique au nombre de points de connexions qu’il possède (3). Le câblage est le suivant :

Câblage des XLR et jack TRS

Comment fonctionne une liaison symétrique?

La liaison est dite “Symétrique”, “TRS”, ou “Balanced” car on transmets le signal deux fois, en fait pas vraiment, mais pour simplifier on va dire ça ! C’est pour ça qu’on a besoin d’un câble en plus, et que la connexion nécessite 3 câbles au lieu de 2 pour une liaison asymétrique.

Coté Émetteur, on transmets le signal “utile”, sur le câble “Positif”, appelé aussi “Point Chaud”, et on l’inverse avant de le transmettre une seconde fois sur le câble “Négatif”, appelé aussi “Point Froid”. Il est donc transmis en inversion de phase.

Une liaison symétrique

Si on visualise les deux signaux transmis, ils auront donc cette allure :

Apparence des signaux d’une transmission symétrique

Coté récepteur, on viens “dé-symétriser”, c’est à dire soustraire le signal du câble “Négatif” au signal du câble “Positif”. Pour illustrer par un petit calcul simple on peut imaginer qu’on souhaite transmettre le signal de valeur 2 . Le transmetteur transmettra donc +1 sur le câble “positif” et -1 sur le câble “négatif”, le récepteur réalisera l’opération (+1) – (-1) donc 1+1 = 2.

Quel est l’intérêt d’une liaison symétrique ?

L’intérêt réside principalement dans le fait de minimiser le bruit induit dans les câbles. En fait, il arrive souvent que des perturbations s’ajoutent au signal “utile” dans les câbles audio, et donc avec une liaison symétrique, on peut tout simplement supprimer ces perturbations.

Ce qu’il se passe lorsqu’un parasite s’ajoute au signal qu’on souhaite transmettre, c’est qu’il s’ajoute de la même façon sur les deux câbles. (Il ne sait pas que nous transmettons le signal en symétrique).

Si on visualise le signal présent sur les câbles, cela ressemble donc à quelque chose comme ça :

Apparence des signaux d’une liaison symétrique avec un parasite

Ensuite, et comme expliqué plus haut, le récepteur se chargement de “dé-symétriser” et par ce processus, supprimera le parasite induit au cours de la transmission !

On peut reprendre le calcul simplifié qui a été effectué plus haut. Disons que nous voulons transmettre une signal de valeur 2. L’émetteur envoies donc +1 sur le cable positif et -1 sur le cable négatif.

Pendant la transmission, il y a un parasite, qui rajoute +0.5 sur les deux signaux.

Le récepteur reçoit donc 1+0.5 (donc 1.5) sur le positif et -1+0.5 sur le négatif (donc -0.5). Lorsqu’il “dé-symétrise”, il fait donc 1.5 – (-0.5) et obtient bien la valeur 2. Le parasite à donc été sans aucun effet sur la transmission.

Comment choisir ?

La liaison symétrique permets donc de diminuer le bruit ! Mais comment savoir si c’est réellement utile dans ton cas ?

Et bien ça dépends de plusieurs facteurs, parmi lesquels :

La longueur des câbles

Si les câbles font moins d’un mètre, je ne penses pas que ça fasse une grande différence. En règle générale moins les câbles sont longs, moins il y a de chance qu’il existe des parasites induits.

Des câbles d’alimentation à proximité

Si les câbles d’alimentation sont mélangés ou passent à proximité des câbles audio analogique, il est préférable d’utiliser une liaison symétrique, pour éviter le bruit induit.

Un environnement électro-magnétique

Si tes câbles de liaison asymétrique passent proche de bloc d’alimentations, transformateurs, ou toute autre source de rayonnement électro-magnétique, il est fort possible qu’en passant en liaison symétrique, tu diminues le bruit parasite .

Conversion symétrique / asymétrique

Il est évidemment possible de passer d’une connectique prévue pour une liaison symétrique (XLR par exemple) à une connectique prévue pour une liaison asymétrique (RCA par exemple). Dans ce cas la liaison sera obligatoirement asymétrique.

Si tu souhaites bricoler ça toi-même, voici quelques astuces, mais tu peux aussi bien entendu acheter un câble dédié !

Entrée symétrique , Sortie asymétrique

Pour connecter une entrée symétrique à une sortie asymétrique, il suffit de connecter le “point froid”, de l’entrée à la masse d u connecteur de la sortie asymétrique.

Entrée asymétrique , Sortie symétrique

Pour connecter une sortie symétrique à une entrée asymétrique, il suffit de ne pas relier le “point froid”. Il y aura donc uniquement deux câbles, reliés entre les masses, et les “points chauds”

Merci d’avoir pris le temps de me lire, j’espère que cet article aura été utile !

🙏 Si ça t’a plu, merci de partager sur tes réseaux sociaux 🙏

Et si tu as un remarque, une expérience à partager, ou si veux me dire quel sujet t’intéresse pour la suite de ce blog :

N’hésites pas à partager dans les commentaires ci-dessous !

A propos de l'Auteur

L'univers du sound-system et de la création musicale me passionne depuis que je l'ai découvert. Ressentir la musique avec un sound-system est une expérience unique qui crée une immersion et ajoute une autre dimension. Ce blog est dédié au partage autour de la technique audio, des sound-systems et de la production musicale, de la conception à la fabrication,

Voir les Articles